Prêt immobilier : comment fonctionne-t-il ?

L’achat d’une maison est une étape importante de la vie en société. Cependant, le coût élevé de celle-ci peut contraindre beaucoup de jeune propriétaire. Afin d’aider les jeunes propriétaires, le prêt immobilier fut installé auprès des banques. Nous vous exposerons tous que vous avez besoin de savoir sur le crédit immobilier.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Le prêt hypothécaire est le produit qui vous permet de disposer de la somme nécessaire pour acheter ou réhabiliter une maison ou un autre bien. Si vous désirez connaître les raisons d’assurer votre crédit immobilier, visitez ici. Les établissements de crédit exigent une garantie avant d'accorder un prêt.

Dans le cas des hypothèques, le détenteur du prêt met en garantie (hypothèque) le bien lui-même, qui passera à l'entité financière en cas de non-paiement. En plus de cette garantie hypothécaire, vous offrez, comme pour un prêt personnel, votre garantie personnelle.

Caractéristiques d’un prêt immobilier

La garantie réelle du bien hypothéqué apporte une plus grande sécurité à l'opération, ce qui signifie moins de risques pour l'institution financière. Pour cette raison, et en raison des montants élevés demandés pour l'achat d'une maison, les périodes de remboursement sont plus longues et les taux d'intérêt sont plus bas que ceux des prêts personnels.

Ces deux éléments caractérisent surtout les prêts hypothécaires. Un prêt hypothécaire doit être associé à un livret ou à un compte courant de fonctionnement au nom des emprunteurs.

C'est-à-dire qu'il devra disposer d'un compte à vue ouvert sur lequel sera versé le montant du prêt et où sera perçu le paiement des mensualités. En raison de la longue durée et du montant économique du prêt, la souscription d'un prêt hypothécaire est l'une des opérations financières les plus importantes pour une famille ou un individu.

Types de prêts hypothécaires

Le taux d'intérêt est le prix que les banques demandent pour prêter votre argent. Les banques peuvent accorder des prêts hypothécaires à un taux d'intérêt fixe, variable ou mixte.

  • Taux d'intérêt fixe : le taux d'intérêt et donc la mensualité à payer restent fixes.
  • Taux d'intérêt variable : Le taux d'intérêt est revu annuellement ou semestriellement.
  • Taux d'intérêt mixte : dans ce cas, un taux d'intérêt fixe est appliqué pendant une période initiale qui devient ensuite un taux variable.