Mesures contre Covid-19 : masque en tissu fabriqué en France

Le port en permanence du masque en public est l’une des contraintes auxquelles sont exposées toutes les populations du monde pour se protéger soi-même ainsi que les autres de la pandémie de coronavirus. Les masques jetables étant conçus grâce à de matériaux dérivés du plastique, sont des objets très polluants de l’environnement. Dans l’optique de sauvegarder l’espace de vie, l’idéal serait d’opter pour un masque en tissu filtration supérieure à 90 % fabriqué en France. Lavable 50 fois, c’est un masque grand public parfaitement adapté au covid 19.

Le port de masque : plus qu’une nécessité, une obligation

Sur l’ensemble du territoire français en particulier et mondial en général, le port de masque aussi bien en extérieur qu’en intérieur est obligatoire. En effet, c’est un objet dont l’objectif est de protéger les autres des gouttelettes projetées dans l’air à chaque fois que l’on parle. Pour plus d’informations, visitez le site web. En effet, au cas où ces gouttelettes contiendraient le virus, il est fort probable qu’il soit transmis à l’interlocuteur par voir aérienne. C’est dans cette optique que le masque doit être porté pendant 4 h au maximum, et doit être changé. Ainsi, cette fréquence dans le renouvellement du masque jetable, en plus de générer de dépenses financières, peut induire une forte pollution.

Masques lavables : une option pour sauvegarder l’environnement

Faire l’option d’un masque de protection lavable est une parfaite alternative dans la mesure où il vous garantit une sécurité optimale. Et ce, en parfait respect des normes sanitaires, contrairement aux masques réutilisables réalisés à la maison. Ainsi, il est plus conseillé de préférer les masques français réutilisables à ceux fournis par des usines étrangères, en ce sens qu’ils permettent de maintenir les emplois dans la filière texture. Ce faisant, non seulement l’économie locale dynamisée, mais aussi vous bénéficiez d’une protection répondant parfaitement aux normes sanitaires mises en place par AFNOR.