Assurance habitation : indemnisation des biens immobiliers

Les immobiliers sont des biens qui doivent être assurés. Parmi ces biens, il y a l’habitat. Votre maison ou habitat est un bien immobilier qui peut toutefois faire l’objet de dommage. Cet article vous présente le processus d’indemnisation des biens immobiliers.

Estimation des dégâts

L’estimation directe des dégâts subis par vos biens immobiliers contribue à l’accélération du processus d’indemnisation. En cas de sinistre, l’assurance accorde aux sinistrés une courte durée, deux semaines par exemple pour faire l’estimation des dégâts. Si vous avez besoin d’assurer votre habitat, découvrez ici les meilleures assurances. Un expert d’assurance est souvent envoyé par l’assurance pour voir l’étendue des dégâts et faire une estimation. Au cas où vous ne serez pas d’accord avec son estimation, vous pouvez demander une autre inspection par un autre expert. Pour avoir vraiment votre indemnisation, il vous suffit de bien conserver tous vos objets ayant été endommagés. Pour justifier la valeur des pertes de vos biens, vous allez devoir rassembler autant de preuves que possible. Par exemple, vous pouvez faire la photo de l’objet, avoir sa facture à portée de main et bien d’autres preuves.

L’indemnisation de votre assureur

Une fois l’estimation faite, votre assureur vous donnera le montant des indemnités tout en se basant sur l’analyse des dommages de vos biens. Plusieurs contrats d’assurance habitat mettent en exergue une franchise. Cette franchise consiste au fait qu’un montant sera retiré de la somme d’indemnité et de la somme des garanties. Les mêmes contrats stipulent que si les dommages subis proviennent d’une quelconque personne, le client ou l’assuré pourrait avoir toute son indemnité.

Délai d’indemnisation après un sinistre

Les assurances sont dans l’obligation de vous rembourser dans un délai conforme à celui proposé par la loi. Les assurances conformément aux codes des assurances s’engagent à indemniser les sinistrés ayant une garantie. Le délai d’indemnité n’est pas le même. En fait, le délai dépend du sinistre. Mais dans le cas général, le délai est entre 30 et 60 jours.